Histoire naturelle
Précédente / Remonter / Suivante

La faune des profondeurs

Documents anciens d'histoire naturelle
tiré de "Feuille des jeunes naturalistes" 1870-1914
attention de nombreuses informations peuvent ne plus être d'actualité
 

Accueil
Remonter
A nos lecteurs
Le mois de Mai
Notes sur le Crapaud
Papillons
La grotte d'Osselles
Le mois de juin
Solidarite entre la plante et l'animal
Araignées
La rose
Notes sur le crapausd II
Absorption des racines
La charité enseignée par les insectes
Le mois de Juillet
Circulation et respiration
Notes sur le Crapaud
Transpiration des végétaux
Une observation sur la Salamandre
La pie
De l'absorption des racines
La charité enseignée par les insectes
Les Courtilières
Excursions scientifiques
Le mois d'Août
Des herborisations et des herbiers
Notes sur le Crapaud
Croyances superstitieuses
Observation sur la ponte du Dytiscus
De l'organisation des fougères
La charité enseignée par les insectes
Des herborisations et des herbiers
Aperçu sur Tournefort
L'argyronète
Le hérisson
Le mois d'Avril
De l'organisation des fougères
Du vol chez les oiseaux
Les habitations lacustres
Quelques réflexions sur l'utilité de l'entomologie
Le mois de Mai
Une aurore boréale
Linné
De la respiration végétale
La faune des profondeurs
Aperçu sur la végétation du monde primitif
Conseils aux débutants en entomologie
Le pin maritime
Le tabac, sa culture, sa fabrication
Conseils aux débutants en entomologie
De la respiration végétale
Ravages des chenilles
Conseils aux débutants en entomologie
Les Ilybius des environs d'Evreux
Aperçu sur la végétation du monde primitif
Georges Guvier
Conseils aux débutants en entomologie
Du vol chez les oiseaux
Aperçu sur la végétation du monde primitif
Du rôle du fer dans la végétation
Note sur la chasse du Serica brunnea
Conseils aux débutants en entomologie
Le tabac, sa culture, sa fabrication
Préparation des lépidoptères
Aperçu sur la végétation du monde primitif
Quelques mots sur le vol des insectes

 

LA FAUNE DES PROFONDEURS DANS LES GRANDS LACS.

Ce résumé d'un article de l'American Naturalist nous a paru devoir intéresser nos lecteurs :

L'académie de Chicago a entrepris de draguer le fond du lac Michigan ; les résultats obtenus présentent déjà un grand intérêt. Sur un fond de sable ou de cailloux, à la profondeur peu considérable de 14 toises, la vie animale était presque nulle : l'instrument ne ramena que la larve d'un névroptère, un Clepsine (1), une sangsue couleur de chair formant un genre nouveau, une Lymnoea (2), deux Melania (2), une Plumatella (3), et en fait de plantes, une mousse et trois algues.

 Des débris de crustacés, trouvés dans l'estomac de quelques poissons, faisaient présumer que le lac contenait des animaux de formes marines; aussi les recherches faites à l'aide de la drague avaient-elles une grande importance. L'instrument ramena en effet, des parties plus profondes du lac, 45 toises (fond de boue mêlé de sable), les espèces déjà mentionnées, plus un petit Planaria (1) blanc et une nouvelle espèce de Psidium (2), chacun en grande quantité.

Il y avait trois espèces de crustacés : un Mysis (3) et deux Gammarus.

Or, le genre Mysis est marin : il abonde dans le Nord-Atlantique et les mers arctiques ; le M. relicta fut trouvé par Lovèn. en compagnie de plusieurs autres crustacés marins, dans les lacs d'eau douce Wener et Wetter (Suède), ce qui prouve que ces bassins faisaient autrefois partie de la mer, dont ils ont été séparés par le soulèvement graduel, qui se continue encore aujourd'hui, de la péninsule Scandinave. La présence de Mysis dans les lacs des Etats-Unis prouve qu'il en a été de même pour ces bassins, bien qu'on ne retrouve pas de coquilles marines dans les dépôts quaternaires de leurs rivages. Il est probable que, lorsqu'elle existait, la communication entre les lacs et la mer était étroite et profonde, et que les cours d'eau amenaient assez d'eau douce pour remplir la partie supérieure du lac, tandis que l'eau de mer, plus dense, formait la couche inférieure. Lorsque les soulèvements de terrain interrompirent la communication entre le lac et la mer, l'eau perdit sa salure graduellement, de façon à rendre possible pour les crustacés ce changement d'élément.

Le Mysis du lac Michigan est allié à certaines formes arctiques, ce qui permet de supposer que son introduction dans les lacs a eu lieu pendant la période froide de l'époque quaternaire.

Un autre animal de forme marine, le poisson Triglopsis Thompsonii Girard, habite aussi les profondeurs des lacs Ontario et Michigan.

E. D.

(1) Genre d'Annélide de la famille des Hirudinées.

(2) Mollusques gastéropodes d'eau douce.

(3) Genre de Bryozoaires.

 

 

 

  


-----
Pour les personnes plus intéressées par les dessins et gravures


Gravures, illustrations, dessins, images
galerie de gravures, illustrations, dessins, images