Histoire naturelle
Précédente / Remonter / Suivante

Observation géologique

Documents anciens d'histoire naturelle
tiré de "Feuille des jeunes naturalistes" 1870-1914
attention de nombreuses informations peuvent ne plus être d'actualité
 

Accueil
Remonter
L'Histoire naturelle
Le Bolet indigotier
Conseils aux débutants en entomologie
Le nid de l'Épinoche
Observation géologique
Communications
Du cri du Sphinx atropos
Conseils aux débutants en entomologie
Aperçu sur la végétation du monde primitif
Communications
Lamarck
L'Apus cancriformis
Influence de la lumière sur la végétation
Le Satyre fétide
Hélix dextres et sénestres
Communications
Influence de la lumière sur la végétation
Conseils aux débutants en entomologie
Note sur deux espèces minéralogiques
Aperçu sur la végétation du monde primitif
Conseils aux jeunes malacologistes
Formation de l'iodure de mercure
Des classifications en histoire naturelle
La Chauve-Souris
Histologie végétale
L'Hylésine du pin maritime
Une aurore boréale observée à Évreux
Communications
Des classifications en histoire naturelle
La Chauve-Souris
Conseils aux jeunes malacologistes
Variations de l'espèce dans les végétaux
Généralités sur les Hydrocanthares
L'Araignée rouge ou la gobeuse d'oeufs
Conservation des limaces
Influence de la lumière sur la végétation
De la formation de la houille
Neige et tonnerre
Généralités sur les Hydrocanthares
De Candolle
Liquide arsenical antiseptique
Notes sur la Lycosa saccata
Influence de la lumière sur la végétation
Chasse des Hyménoptères
Sociétés de jeunes naturalistes
Les Rapaces nocturnes
Histologie végétale
Note pour servir à l'histoire d'un infusoire
Influence de la lumière sur la végétation
Conservation des chenilles et des limaces
Notice sur Parmentier
L'Arthemisia absinthium
Nid d'Épinochette
Sur le venin des Batraciens
De l'Oronge et de la fausse Oronge
Influence de la lumière sur la végétation
Communications
Buffon
Le Ver luisant
L'aquarium du Havre
Quelques mots sur les Psyllides
De l'origine de la terre
Communications
Les antiseptiques dans tous les temps
Aperçu général du phénomène de la germination
Le Bibio marci
De l'origine de la terre
Le Pigeon messager
Recherches sur le terrain de trias
Observations sur un des parasites du chat
Communications

 

OBSERVATION GÉOLOGIQUE AU TEMPS DE SAINT LOUIS.

Joinville rapporte le fait suivant, en l'an de grâce 1253 :

« Tandis que le roi était à Sayette, on lui apporta une pierre qui se levait par écailles, la plus merveilleuse du monde; car quand on levait une écaille, on trouvait entre les deux pierres la forme d'un poisson de mer. Le poisson était de pierre, mais il ne manquait rien à sa forme, ni yeux, ni arêtes, ni couleur, ni autre chose qui empêchât qu'il ne fût tel que s'il fût vivant. Le roi demanda une pierre, et trouva une tanche dedans, de couleur brune, et de telle façon qu'une tanche doit être. »

(Histoire de saint Louis, par Joinville; texte rapproché du français moderne, par Nalalis de Wailly, chap. CXVIII.)

Il est probable que les pierres merveilleuses dont parle le compagnon du saint Roi, n'étaient autre chose que des schistes renfermant, soit des empreintes de poissons, soit même de leurs squelettes fossiles.

Il me semble pourtant que le bon sénéchal de Champagne exagère un peu ce qu'il a vu, en disant que rien n'y manquait, « ni couleur, ni autre chose qui empêchât qu'il ne fût tel que s'il fût vivant. »

Quoi qu'il en soit, ce récit naïf nous montre qu'au temps des Croisades on avait déjà observé ce qu'il y a un siècle à peine on regardait encore comme des caprices de la nature : ces « pierres figurées » qu'aujourd'hui on a reconnues et classées en leur rendant la place qu'elles doivent occuper dans la faune antique des premiers âges du monde.

Digoin. S. De Prinsac.

 

 

 

  


-----
Pour les personnes plus intéressées par les dessins et gravures


Gravures, illustrations, dessins, images
galerie de gravures, illustrations, dessins, images