Histoire naturelle
Précédente / Remonter / Suivante

Aperçu sur la végétation du monde primitif

Documents anciens d'histoire naturelle
tiré de "Feuille des jeunes naturalistes" 1870-1914
attention de nombreuses informations peuvent ne plus être d'actualité
 

Accueil
Remonter
A nos lecteurs
Le mois de Mai
Notes sur le Crapaud
Papillons
La grotte d'Osselles
Le mois de juin
Solidarite entre la plante et l'animal
Araignées
La rose
Notes sur le crapausd II
Absorption des racines
La charité enseignée par les insectes
Le mois de Juillet
Circulation et respiration
Notes sur le Crapaud
Transpiration des végétaux
Une observation sur la Salamandre
La pie
De l'absorption des racines
La charité enseignée par les insectes
Les Courtilières
Excursions scientifiques
Le mois d'Août
Des herborisations et des herbiers
Notes sur le Crapaud
Croyances superstitieuses
Observation sur la ponte du Dytiscus
De l'organisation des fougères
La charité enseignée par les insectes
Des herborisations et des herbiers
Aperçu sur Tournefort
L'argyronète
Le hérisson
Le mois d'Avril
De l'organisation des fougères
Du vol chez les oiseaux
Les habitations lacustres
Quelques réflexions sur l'utilité de l'entomologie
Le mois de Mai
Une aurore boréale
Linné
De la respiration végétale
La faune des profondeurs
Aperçu sur la végétation du monde primitif
Conseils aux débutants en entomologie
Le pin maritime
Le tabac, sa culture, sa fabrication
Conseils aux débutants en entomologie
De la respiration végétale
Ravages des chenilles
Conseils aux débutants en entomologie
Les Ilybius des environs d'Evreux
Aperçu sur la végétation du monde primitif
Georges Guvier
Conseils aux débutants en entomologie
Du vol chez les oiseaux
Aperçu sur la végétation du monde primitif
Du rôle du fer dans la végétation
Note sur la chasse du Serica brunnea
Conseils aux débutants en entomologie
Le tabac, sa culture, sa fabrication
Préparation des lépidoptères
Aperçu sur la végétation du monde primitif
Quelques mots sur le vol des insectes

 

APERÇU SUR LA VÉGÉTATION DU MONDE PRIMITIF. (Suite.)

La formation arénacée de l'infra-lias, qui se trouve développée principalement à Hoer, en Scanie, à Halberstadt et à Quedlingburg, en Allemagne, et à Hettange (Moselle), fait suite aux couches rhétiques, et forme avec elles le passage des marnes irisées au lias proprement dit. C'est généralement un grès assez grossier, imprégné de silice, peu compacte, dans lequel les empreintes végétales n'ont pu se conserver avec la netteté qui caractérise celles du grès bigarré ou des schistes argileux de la formation rhétique. La physionomie de là végétation de cette époque semble avoir différé fort peu de celle de la formation précédente. Parmi les fougères, ce sont encore les Taeniopteridées et les Dictyoptéridées qui dominent et qui présentent les mêmes genres, souvent les mêmes espèces que dans la formation rhétique. Les plus caractéristiques sont : Clathropteris meniscioïdes, Clathr. platyphylla, Angiopteridium Hoerense, Dictyophyllum Nilssoni et Pagenopteris rhoïfolia; en outre, l'ordre des Neuroptéridées nous offre une des espèces les plus fréquentes et les plus remarquables du grès de l'infra-lias, la Cycadopiteris Bergeri (Odontopteris cycadia), genre souvent confondu avec les Pterophyllum et les Nilssonia, mais qui s'en distingue par ses frondes bipinnées et les nervures des feuilles.

Le genre Nilssonia compte pendant cette période deux représentants très communs, surtout à Hoer, en Scanie. Ce sont : N. brevis et N. elongata.

Parmi les Cycadées, les genres Pterophyllum et Zamites se continuent et semblent avoir pris un très grand développement, à en juger d'après les lignites qui se rencontrent dans cette formation, à Hettange, par exemple.

Les conifères de cette époque appartiennent surtout aux cupressinées. Le genre Brachyphyllum, qui apparaît avec le grès infra-liasique et que nous retrouverons pendant la période jurassique et crétacée, appartient à cette famille. Il est caractérisé par ses courtes feuilles charnues, très serrées les unes contre les autres (Brachyphyllum peregrinum). En outre, le grés infra-liasique de Hoer, en Scanie, renferme une Equisétacée du genre Schizoneura, dont les premiers représentants se rencontrent dans le grès bigarré : c'est Schizoneura hoerensis.

 

 

 

  


-----
Pour les personnes plus intéressées par les dessins et gravures


Gravures, illustrations, dessins, images
galerie de gravures, illustrations, dessins, images