Histoire naturelle
Précédente / Remonter / Suivante

La grotte d'Osselles

Documents anciens d'histoire naturelle
tiré de "Feuille des jeunes naturalistes" 1870-1914
attention de nombreuses informations peuvent ne plus être d'actualité
 

Accueil
Remonter
A nos lecteurs
Le mois de Mai
Notes sur le Crapaud
Papillons
La grotte d'Osselles
Le mois de juin
Solidarite entre la plante et l'animal
Araignées
La rose
Notes sur le crapausd II
Absorption des racines
La charité enseignée par les insectes
Le mois de Juillet
Circulation et respiration
Notes sur le Crapaud
Transpiration des végétaux
Une observation sur la Salamandre
La pie
De l'absorption des racines
La charité enseignée par les insectes
Les Courtilières
Excursions scientifiques
Le mois d'Août
Des herborisations et des herbiers
Notes sur le Crapaud
Croyances superstitieuses
Observation sur la ponte du Dytiscus
De l'organisation des fougères
La charité enseignée par les insectes
Des herborisations et des herbiers
Aperçu sur Tournefort
L'argyronète
Le hérisson
Le mois d'Avril
De l'organisation des fougères
Du vol chez les oiseaux
Les habitations lacustres
Quelques réflexions sur l'utilité de l'entomologie
Le mois de Mai
Une aurore boréale
Linné
De la respiration végétale
La faune des profondeurs
Aperçu sur la végétation du monde primitif
Conseils aux débutants en entomologie
Le pin maritime
Le tabac, sa culture, sa fabrication
Conseils aux débutants en entomologie
De la respiration végétale
Ravages des chenilles
Conseils aux débutants en entomologie
Les Ilybius des environs d'Evreux
Aperçu sur la végétation du monde primitif
Georges Guvier
Conseils aux débutants en entomologie
Du vol chez les oiseaux
Aperçu sur la végétation du monde primitif
Du rôle du fer dans la végétation
Note sur la chasse du Serica brunnea
Conseils aux débutants en entomologie
Le tabac, sa culture, sa fabrication
Préparation des lépidoptères
Aperçu sur la végétation du monde primitif
Quelques mots sur le vol des insectes

 

LA GROTTE D'OSSELLES (Doubs).

La grotte d'Osselles, située à environ cinq lieues de Besançon, est creusée dans une colline près du Doubs. Elle a prés d'un kilomètre de profondeur, et les géologues la connaissent bien pour la grande quantité d'ossements fossiles que l'on y a trouvés. L'entrée en est très étroite, mais la grotte s'élargit bientôt et forme plusieurs chambres qui communiquent entre elles par des couloirs resserrés par des stalactites. Au fond de la grotte se trouve un ruisseau qui va déboucher au dehors, et sur lequel on a jeté un pont en pierre.

C'est en 1828 qu'on y découvrit les premiers ossements fossiles, qui ont été depuis l'objet d'actives recherches, ainsi que le prouvent les nombreuses excavations qu'on remarque dans la grotte. Ou trouve surtout des ossements d'ours des cavernes, Ursus speloeus, dans le limon argileux, recouvert par une couche de stalagmites qui forment le sol de la grotte. Celte argile, qui est très fine, pourrait parfaitement servir aux potiers, si l'extraction en était moins difficile.

En faisant fouiller par un seul homme, nous pûmes, en une demi-heure, extraire un certain nombre d'ossements d'Ursus, qui se trouvaient engagés dans l'argile à une profondeur de 40 à 50 centimètres. Les principales pièces que nous pûmes extraire furent une mâchoire supérieure d'Ursus speloeus, avec quatre molaires, ainsi qu'une mâchoire inférieure munie de trois molaires. Les endroits les plus favorables aux recherches se trouvent d'ordinaire aux angles formés par la grotte.

Ajoutons maintenant quelques mots sur les causes auxquelles on peut attribuer la présence d'ossements dans certaines cavernes.Il y a deux causes principales : ou bien les animaux, dont on retrouve les os dans ces cavernes, y ont été apportés par des carnassiers tels que les hyènes, ou bien à l'approche de la catastrophe diluvienne, un grand nombre d'animaux sont venus s'y réfugier, y ont péri noyés, et leurs cadavres ont été engloutis dans le limon amené par les eaux.

Les grottes de Lunel-Viel prés de Montpellier, et de Kirchdal en Angleterre, nous offrent un exemple de cavernes ayant servi de repaires à des carnassiers. On y trouve, en effet, des os de ruminants offrant des traces de coups de dents d'hyènes.

E. Engel.  

 

 

 

  


-----
Pour les personnes plus intéressées par les dessins et gravures


Gravures, illustrations, dessins, images
galerie de gravures, illustrations, dessins, images