Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une meilleure expérience de navigation. Continuer à le visiter signifie que vous acceptez leur utilisation.

La Camargue
Protection et développement d'un delta
 



Milieu façonné par l'homme

Accueil

Plan du site

Glossaire
Images et photos

Un delta artificialisé
Un espace riche et sensible
Protéger une zone humide
La Camargue en littérature
Les flamants de Camargue
Portraits de Camargue

Remonter
Paysages de la plaine deltaïque
Milieu façonné par l'homme
Espace agricole étendu
La saliculture
Espace touristique inégal
Un espace scientifique

Evolution gestion hydraulique

Aujourd'hui, la Camargue représente pour beaucoup une terre sauvage et naturelle où évoluent en toute liberté chevaux, taureaux et flamants roses. Cette image de nature résulte d'une longue histoire d'adaptation des sociétés humaines aux contraintes naturelles pour en faire des facteurs de production et un paysage symbolique.

 

Affectation de l'espace camarguais
Affectation de l'espace camarguais

Au fur et à mesure de la mise en place géologique du delta, dans le cadre d'une économie de prélèvement, l'homme exploite les ressources. Il récolte du sel, pêche, chasse, cueille mais ne peut habiter ce milieu régulièrement envahi par les inondations et les divagations du fleuve et de la mer.
A partir du Moyen Age (1121), il endigue progressivement le delta pour se protéger.
Dès lors l'histoire de la mise en valeur et de l'occupation humaine de la Camargue se confond avec la recherche de la maîtrise des eaux douces ou salées.

La Camargue du début du XIXe siècle n'est encore que très partiellement occupée et tire sa richesse de la culture du blé et de l'élevage ovin.
La fréquence des inondations, vingt-six entre 1800 et 1856, relance la nécessité de perfectionner les digues du Rhône, les travaux seront terminés en 1869. Le projet Surell et Montrichet, présenté en 1850, aboutit à la construction de la digue à la mer en 1859.
L'agriculture se cantonne sur les bourrelets alluviaux du fleuve et en Camargue fluvio-Iacustre. Pour dessaler de nouvelles terres, les agriculteurs mettent peu à peu en place un réseau d'irrigation. La faible productivité du sol et les frais considérables que nécessite leur mise en valeur engendrent la grande propriété et une agriculture de type industriel.

L'acquisition, dans les années 1850 du Vaccarès et des étangs par la société Merle et Cie, future Cie Péchiney, va établir la première colonisation durable du sud-est de la Camargue. L'exploitation du sel sur le mode industriel marque le deuxième grand tournant de l'histoire camarguaise.
Cette activité devient incompatible avec la gestion agricole qui tente d'évacuer le sel des sols. Or, le Vaccarès et les étangs centraux, réceptacles des eaux douces de l'agriculture, sont propriété des salins, qui les utilisent comme surface de concentration.

Deux Camargue s'opposent alors, une agricole au nord, l'autre salinière au sud dont la gestion hydraulique du Vaccarès constitue l'enjeu central. Les conflits entre tenants de l'eau douce et utilisateurs de l'eau salée s'intensifient jusqu'à une entente décidant du rejet des eaux douces dans le Rhône et du pompage de l'eau salée dans la mer.
"L'équilibre économique entre le monopole salinier et les propriétaires agricoles se traduit par l'extraordinaire équilibre hydraulique, sur le plan écologique, des étangs centraux soumis en effet à part égale aux influences des eaux douces et des eaux salées. La richesse biologique de cette zone... intéresse certains naturalistes qui en demandent la protection" (B. Picon). Cela aboutira, en 1927, à la création de la Réserve Nationale de Camargue.
Ainsi, au début de ce siècle, se met en place une réserve intégrale de nature, construite sur un milieu artificialisé par l'homme.

Un aménagement hydraulique en Camargue
Un aménagement hydraulique en Camargue

 
 

-----

Paru en 1995 ce document, bien que restant d'une extrême actualité, peut contenir des informations périmées ou non actualisées.

Précédente Remonter Suivante

 

Haut de Page

Mes sites et sites amis

Education  à l'environnement : faune, flore, photos, champignons
Galerie de photos, dessins, gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

Education à l'environnement le Blog : photos, dessins, gravures...

La Camargue, protection et développement d'un delta : 50 fiches documentaires

Les Moyens Pays de la Région PACA : fiches pédagogiques pour l'éducation à l'environnement

La ferme pédagogique de Roquebillière : accueil des groupes, classes, centres de loisirs...

Roquebillière : le  village

Haut  pays niçois : 8 vallées, 50 villages, le Mercantour

Jardinage traditionnel en Provence : légumes, fleurs, fruits, culture, soins

Jardins et jardinage expliqué par nos anciens

Proverbes et dictons : plusieurs milliers, nature, animaux, vie rurale...

Proverbes préférés ou insolites expliqués par des auteurs classiques

Mes photos gratuites : des centaines de photos libres de droits

Coloriages, dessins, gravures : des centaines coloriages animaux,  plantes...

Dessins : des milliers d'images, illustrations, gravures, cliparts, peintures, lithographies anciennes

Timbres de France et du monde, nombreux thèmes, pays

Les fables de la Fontaine : toutes les fables avec illustrations

La Bible : intégrale avec définitions du vocabulaire

La Bible illustrée par Gustave Doré : 235 gravures

Chevaux Quarter Horses : élevage vente de poulains et pouliches

Fromage : fabrication artisanale de la tomme de vaches

Matelassier : matelas laine, fabrication, rénovation, artisan du haut pays niçois

Galeries de gravures, illustrations sur l'environnement, la nature, le patrimoine...

Informations et documents pour usages scolaires, éducatifs, animation, loisirs...

Timbres de France et du Monde

Coloriages, dessins, gravures

Préparation médecine PACES - Cogit'up

Histoire naturelle

----
Site mis à jour le 03/12/2017
Toute remarque concernant ce site peut être envoyée au Webmestre
Hébergé gratuitement par Free que je remercie vivement


Ce site est audité par Xiti